Ateliers d'Éducation sur la Démence pour Aider les Aidants

 
 

Recevoir un diagnostic de démence peut s’avérer une réalité difficile pour les personnes touchées et leurs proches. Pour mieux vivre le parcours à venir, il faut parvenir à accepter le diagnostic et éviter le déni, s’informer sur la maladie, comprendre comment elle évoluera, élaborer des plans de soins de santé, assurer la sécurité de la personne à la maison et fournir le plus grand soutien possible aux proches aidants pour éviter qu’ils s’épuisent à la tâche.

Passage Aidant Inc. est fier de travailler en collaboration avec le Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg de la Faculté de médecine de l’Université McGill, Centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill, McGill School of Physical and Occupational Therapy, ainsi qu’avec le Centre d’excellence sur la longévité du RUIS McGill, qui propose des ateliers sur la démence pour les proches aidants. Pour plus d’informations sur ces ateliers et pour vous inscrire en ligne:

514-398-4175 / www.mcgill.ca

 
 
 

Ateliers à venir

 
 

CE QUE LES GENS DISENT DES DISCOURS AIDANTS

Votre franchise quant à la difficulté que représente la prestation de soins à une personne atteinte de démence donne une perspective différente pour les professionnels de la santé qui peuvent ne pas comprendre les demandes auxquelles un aidant doit répondre.
— Mary Sullivan, assistante infirmière-chef, Hôpital général de Montréal
Claire est une conférencière perspicace, inspirante et captivante. Elle partage avec courage son expérience personnelle en tant qu’aidante, y compris les obstacles et les moyens de les surmonter. Nos étudiants voient en son discours une excellente occasion d’apprentissage.
— Dana Anaby, Ph. D., professeure adjointe, Université McGill
IMG_1222.jpg
C5FC1FA1-A66D-4ECC-9F2C-6712B48A92F9.jpg
 

Le parcours de Claire Webster en tant qu’aidante lui a donné la confiance nécessaire pour encadrer d’autres personnes. La conférence La chute et l’ascension de Superwoman porte sur la vulnérabilité et sur le parcours de résilience qu’il faut suivre pour gérer la prestation de soins à un proche tout en jonglant avec l’éducation des enfants, la carrière et les attentes de la société.

 

“Your number one priority has to be your health; if you’re not healthy mentally and physically, you can’t be a proper caregiver to your loved one.” Read more>


recent speaking engagements